Accueil > Archives > L’Information Agricole, mai 2003

L’Information Agricole, mai 2003

mercredi 18 juin 2003

Les interprofessions : acteurs indispensables pour les filières. Le revenu des agriculteurs se fait par les prix rémunérateurs et donc par le marché. Face à la puissance d’achat que représentent les centrales, les structures interprofessionnelles ont été créées pour constituer un lieu de négociation privilégié entre tous les maillons de la filière. Dans une société de plus en plus exigente en terme de garantie et de sécurité alimentaires, il convient que producteurs, industriels, commerçants et consommateurs puissent trouver des réponses concrètes à des attentes légitimes.
Un intéressant dossier qui permet d’aborder l’histoire et l’évolution des interprofessions où l’on verra que "l’interprofession, c’est d’abord le lieu de résolution des conflits" selon Yves Rio, animateur du CLIAA (Comité de Liaison des Interprofessions Agricoles et Agroalimentaires) ; L’exemple d’Interfel, interprofession de la filière des légumes frais qui a pour but de revaloriser les produits ; Le cas d’Interbev, interprofession bovine qui a eu à gérer deux crises liées à l’ESB ; Onidol, interprofession des oléagineux s’interroge sur la commercialisation et l’utilisation des huiles végétales (colza, tournesol, soja,...) à l’heure des OGM ; L’interprofession viticole a choisi de promouvoir le terroir. Quant à la dernière née l’Inaporc qui rassemble les secteurs de l’alimentation animale, elle attend sa reconnaissance par les pouvoirs publics.


Voir en ligne : Site du Comité de Liaison des Interprofessions Agricoles et Agroalimentaires

Top