Accueil > Archives > Décembre 2003, Capital.

Décembre 2003, Capital.

lundi 15 décembre 2003

Un entretien avec Pierre-Gilles de Gennes. Nobélisé en 1991, Pierre-Gilles de Gennes, physicien, a acquis une notoriété internationale grâce a ses recherches qui ont révolutionné les colles et les critaux liquides. Sur le plan de la recherche, le Prix Nobel s’élève contre les saccages répétés de cultures expérimentales d’OGM : "Les adversaires des OGM exploitent les peurs du public" dit-il. Par ailleurs, il s’alarme des restrictions budgétaires qui risquent de pénaliser la recherche. Elle entraine la fuite des cerveaux : "Cette fuite s’accentuera si on ne crée pas deux à trois mille postes de recherche par an pour répondre à l’incertitude de ces jeunes qui se font récupérer par les laboratoires américains. Sinon la situation deviendra irrémédiable." Pour Pierre-Gilles de Gennes, l’enjeu est l’indépendance et l’avenir industriel de l’Europe face aux Etats-Unis.


Voir en ligne : Lire un article du journal "Le Monde" sur la fuite des cerveaux aux Etats-Unis.

Top