Accueil > Archives > Courrier International, 16 février 2004

Courrier International, 16 février 2004

mardi 17 février 2004

Monsanto pourrait être poursuivi par des Vietnamiens pour avoir fourni "l’agent orange" à l’armée US. Trois victimes vietnamiennes de "l’agent orange" ont porté plainte à New-York contre les multinationales de la chimie qui ont fourni ce puissant défoliant à l’armée américaine, relate Courrier International citant un journal vietnamien. Si les médias vietnamiens ne citent aucun nom de firme américaine, l’auteur de l’article estime que la plainte vise "probablement" Monsanto et Down Chemical. Ces deux firmes ont déjà été condamnées en 1984 à verser 180 millions de dollars à des vétérans de l’armée américaine, victimes des dioxines de l’agent orange. Courrier International cite également un article du New-York Times qui souligne que les effets cancérigènes de la dioxine font ressentir leurs effets jusqu’à 30 ans après son épandage. Plus de 75 millions d’hectolitres d’herbicide ont été répandus au Vietnam par l’armée américaine entre 1961 et 1971. Le gouvernement vietnamien estime que 3 millions de ses ressortissants ont été affectés par la dioxine.


Voir en ligne : Le site de l’Agent Orange par des vétérans de l’armée US (en anglais)

Top