Accueil > Archives > CORDIS focus, n° 222, juin 2003

CORDIS focus, n° 222, juin 2003

lundi 23 juin 2003

OGM : toujours des débats. Les membres de la Commission de l’environnement du Parlement européen se sont prononcés pour des règles plus strictes sur la contamination fortuite et l’étiquetage des OGM. 
Face à l’initiative américaine d’introduire un recours auprès de l’OMC sur le système d’autorisation des organismes génétiquement modifiés de l’Union européenne, les Commissaires européens ont déploré une décision "légalement injustifiée, économiquement infondée et politiquement inopportune." Cela ne peut que compliquer un débat déjà complexe en Europe. Par ailleurs, le Président des Etats-Unis, George W. Bush a accusé l’Europe d’entretenir la famine en Afrique en s’opposant aux aliments génétiquement modifiés à partir de craintes non scientifiquement fondées.
Les membres de la Commission des affaires économiques du Sénat français ont adopté à l’unanimité un rapport dans lequel ils remarquent que les recherches biotechnologiques se sont affaiblies au cours des dernières années en dépit de la base scientifique réputée de la France dans ce domaine. Afin d’inverser cette tendance il serait souhaitable de reconnaître, de protéger et de respecter la recherche sur les OGM qui applique le principe de précaution.


Voir en ligne : Retrouvez le rapport du Sénat sur les OGM

Top