Accueil > Archives > Agrisalon.com, 26 juin 2003

Agrisalon.com, 26 juin 2003

vendredi 27 juin 2003

Premières réactions à l’accord de Luxembourg. Le ministre de l’Agriculture, Hervé Gaymard se félicite d’un compromis qui donne "satisfaction à la France." Les Jeunes Agriculteurs pensent que l’accord va entrainer une vaste restructuration de l’agriculture française et européenne. Jean-Marie Lemétayer, président de la FNSEA, porte un jugement "mitigé", il se dit déçu mais pas "abattu". La Confédération paysanne dénonce la disparition de la politique communautaire et estime que tout cela ne changera pas l’iniquité de la répartition des aides entre paysans. La Coopération agricole ainsi que la Coordination rurale se déclarent à leur tour extrêmement déçus. Les Chambres d’agriculture ne partagent "ni le choix de la dérégulation des marchés, ni celui de la renationalisation de la PAC. Il appartient au gouvernement d’assurer toute la responsabilité de cette décision."
Pour Franz Fischler, la décision prise est "favorable au commerce et permet de renforcer notre position lors des négociations du cycle de Doha au sein de l’OMC."
Du côté des politiques, Pierre Méhaignerie, député d’Ille-et-Vilaine, ancien ministre de l’agriculture, insiste sur une nouvelle adaptation nécessaire imposée aux agriculteurs. François Bayrou, Président de l’UDF, se dit inquiet même s’il estime que la PAC ne pouvait pas continuer de la sorte. Pour Alain Lambert, ministre délégué au budget, l’accord est une "bonne nouvelle."


Voir en ligne : Les principaux points de la réforme de la PAC

Top