Accueil > Archives > Agence France Presse, 28 juillet 2003

Agence France Presse, 28 juillet 2003

mardi 29 juillet 2003

Le scepticisme face aux OGM peut nuire à la carrière. Un scientifique britannique, Andrew Stirling, expert en évaluation des risques au sein de l’université de Sussex et membre de la commission de 24 scientifiques et conseillers mise sur pied par le gouvernement de Tony Blair pour réfléchir sur le thème des OGM, a fait l’objet de pressions et ajoute le communiqué du gouvernement britannique des personnes "de haut rang au niveau scientifique ou hiérarchique" ont tenté de saboter sa carrière en cherchant à mettre fin au financement de ses recherches.
La commission a rendu un premier rapport dans lequel elle a estimé que les arguments scientifiques ne justifient pas l’interdiction des cultures transgéniques pour l’instant.
Pour David King, conseiller en chef du gouvernement en matière scientifique : "Le succès de la commission dépend fondamentalement de la possibilité pour ses membres d’apporter leur contribution de bonne foi, sans craindre de voir leurs recherches, leur réputation professionnelle ou leurs financements minés par des interventions clandestines."


Voir en ligne : Le site gouvernemental consacré aux OGM (en anglais)

Top