Accueil > Archives > 7 février 2005, Le Figaro, Le Monde, Courrier International, Le Bulletin des (...)

7 février 2005, Le Figaro, Le Monde, Courrier International, Le Bulletin des agriculteurs, Le Soleil et Walf Fadjri (Sénégal)

lundi 7 février 2005

Chirac et la fracture agricole mondiale. Lors de sa visite au Sénégal, le président Jacques Chirac a inauguré le premier "Dakar agricole". Une manifestation présentée par le président lui-même comme un « Davos africain » pour réfléchir à « la fracture agricole mondiale » qui sépare pays riches et pauvres, explique l’envoyée spéciale du Figaro. La journaliste souligne que le président français a lancé une attaque à peine voilée en direction des Etats-Unis et du groupe de Cairns qui regroupe l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore le Canada, gros exportateurs mondiaux de produits agricoles et accusés d’être de « mauvaise foi ». Dans Le Monde, Eric Le Boucher prend l’exact contrepied en enjoignant Jacques Chirac à libéraliser l’agriculture et oublier la taxe Tobin.
M Chirac a encouragé la souveraineté alimentaire, rappelant qu’aucun pays n’est sorti du sous-développement sans s’appuyer d’abord sur son agriculture, retient le journal sénégalais Walf Fadjri. Il a également défendu la politique agricole de l’Europe face aux critiques de protectionisme, souligne une dépêche AFP sur le site de Courrier International. L’Afrique appelle en effet les pays riches à ouvrir leurs marchés aux produits agricoles, rappelle une dépêche AP dans le Bulletin des agriculteurs.
« Le continent africain est le seul importateur net de produits alimentaires et doit tripler sa productivité céréalière moyenne pour nourrir au mieux et durablement ses populations », souligne le président sénégalais, Abdoulaye Wade, dans un message diffusé dans le quotidien Le Soleil et de nombreux autres journaux africains.


Voir en ligne : Le Crédit Agricole, Danone, Carrefour et Véolia vont créer la fondation FARM pour l’agriculture africaine

Top