Accueil > Archives > 5 septembre 2003, Le Monde

5 septembre 2003, Le Monde

vendredi 5 septembre 2003

Débat sur les barrages après la sécheresse : l’exemple de Charlas en Haute-Garonne Il y a les partisans des barrages qui, après la sécheresse que la France a connu, estiment que les retenues d’eau ont permis de limiter l’impact négatif sur les fleuves… et qu’il faut reprendre d’autres projets de barrages. Et puis il y a les opposants pour qui les barrages interviennent sur l’offre en eau là il faut intervenir sur la demande en économisant l’eau. Le Monde développe les différents arguments et illustre son dossier autour du débat qui se prépare en Haute-Garonne concernant le projet de retenue à Charlas. Une retenue de 110 millions de mètres cubes sur plus de 600 hectares qui va faire l’objet d’un débat public, entre Toulouse (31) et La Réole (Gironde) du 8 septembre au 19 décembre 2003. Un projet qui permettrait, selon ses concepteurs, de réalimenter non seulement la Garonne en amont de Toulouse mais aussi des petites rivières du Gers quasiment à sec chaque été. Les opposants à « Charlas » refusent le modèle agricole productiviste des champs de maïs gersois, une plante gourmande en eau dans tout le Sud Ouest. Dans le monde agricole la FNSEA se prononce majoritairement en faveur du barrage, la Confédération paysanne s’y oppose.


Voir en ligne : Accéder au programme et suivre en direct le débat public « Charlas »

Top