Accueil > Archives > 5 octobre 2004, Jeune Afrique-L’intelligent, Le Pays et Sann Finna (...)

5 octobre 2004, Jeune Afrique-L’intelligent, Le Pays et Sann Finna (Burkina)

mardi 5 octobre 2004

OGM, future plaie du Mali ? La Coordination nationale des organisations paysannes du Mali demande un moratoire sur les OGM. Elle redoute que l’actuelle lutte contre les criquets favorise l’introduction des OGM dans le pays par le biais de l’aide alimentaire, relate L’intelligent. La méfiance des paysans maliens est saluée comme une preuve de vigilance citoyenne dans le pays voisin du Burkina Fasso, où Le Pays regrette que l’Afrique se passe du principe de précaution. Début septembre, l’hebdomadaire burkinabé Sann Finna saluait la position d’Aminata Traoré, ancienne ministre de la Culture et du Tourisme du Mali, présentée comme "une femme de tête à la pointe du combat contre les OGM". Lors de la conférence sur les OGM organisée par les USA en juin à Ouagadougou, le président du Burkina s’était prononcé en faveur des OGM tandis que son homologue malien avait émis un "oui avec réserves".


Voir en ligne : OGM, sortir de l’impasse, réflexion d’Alain-Michel Boudet dans la revue électronique Vivant

Top