Accueil > Archives > 4 décembre 2007, Le Monde, Libération, Le Figaro

4 décembre 2007, Le Monde, Libération, Le Figaro

mardi 4 décembre 2007

Consommer et produire avec ou sans OGM ? A Bali, la lutte contre le réchauffement climatique tourne au chacun pour soi. Le Clos des Papes est proclamé meilleur vin du monde. Gaëlle Dupont du journal Le Monde nous révèle que le gouvernement a présenté au Conseil d’Etat un avant-projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés. Ce texte s’écarte quelque peu des principales conclusions du Grenelle de l’environnement. "Alors que les conclusions du Grenelle mentionnaient le libre choix de produire et de consommer "sans OGM" l’avant projet de loi dit : "(s’appuyer) sur le liberté de consommer et de produire avec ou sans organisme génétiquement modifié". A l’avenir, une Haute Autorité remplacera les organismes d’expertise. "Le projet prévoit une déclaration des cultures OGM à la parcelle et non au canton comme actuellement. Il instaure la responsabilité du distributeur et du cultivateur d’OGM en cas de préjudice subi par un voisin qui verrait la valeur de sa récolte dépréciée en cas de présence d’OGM dans son champ." Arnaud Apoteker de Greenpeace est déçu car ce projet "donne l’impression que la coexistence est possible, alors que la dissémination des OGM est inévitable." France Nature Environnement considère qu’il y a des avancées dans cet avant-projet tandis que le porte-parole des semenciers, Philippe Gracien voit des problèmes autour du registre à la parcelle et le principe de responsabilité.
Pour Christian Losson, journaliste à Libération l’unanimité est loin d’être atteinte à Bali où se déroule la conférence contre le réchauffement climatique sur l’après protocole de Kyoto qui expire en 2012. Quatre pays, nous dit le journaliste, sur les 36 qui,avaient signé le protocole de Kyoto "ont effectivement réduit leurs émissions polluantes par rapport à 1990" mais "l’Espagne, qui a battu tous les records d’émissions de gaz à effet de serre (+ 53%)" en Europe va devoir sérieusement s’améliorer. Les Etats-Unis et l’Australie qui n’ont pas signé le protocole de Kyoto continuent à augmenter leurs émissions. Nouvel enjeu : l’Afrique. Rajenda Pachauri, prix Nobel de la paix et un des chefs de file du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) avertit : "Les Africains doivent arriver avec un plan drastique et clair à Bali". "Tout l’enjeu de Kyoto II est d’amener les grands pays en développement à rentrer dans la danse. A commencer par la Chine, qui détrônera les Etats-Unis en 2008 sur le podium des plus gros pollueurs" écrit Christian Losson. D’un autre côté les pays émergents, tels que l’Inde ou le Brésil, ne veulent pas d’objectifs qui limiteraient leur croissance. Le consensus va être difficile à trouver.
"The Wine Spectator" nous apprend Le Figaro vient de proclamer meilleur vin rouge du monde un Châteuneuf-du-pape 2005 : Le Clos des Papes. Paul-Vincent Avril, l’heureux viticulteur a vendu toute sa production issue de vieilles vignes âgées de 50 à 60 ans sur 24 parcelles dont le rendement est volontairement faible (21hl/hectare au lieu de 35 en moyenne). "L’important pour moi est de pérenniser l’action accomplie par mon grand-père, puis mon père. Notre domaine existe depuis le XVIè siècle. Alors je travaille pour satisfaire notre clientèle de fidèles, qui nous fait chaque année confiance." Une belle façon de magnifier le terroir.


Voir en ligne : Sur le site de la Mission Agrobiosciences : OGM et progrès en débat un cycle de forums et de points de vue transdisciplinaires... Des points de vue et des entretiens pour contribuer au débat démocratique

Top