Accueil > Archives > 30 septembre 2003, Les Echos

30 septembre 2003, Les Echos

mercredi 1er octobre 2003

Stratégie agroalimentaire : la tradition oui, mais sans lasser le consommateur Suivant l’avis des experts de l’alimentaire, selon lequel les consommateurs aiment varier les plaisirs, les industriels misent sur une sophistication croissante dans les alliances de saveurs. Une pratique largement éprouvée dans les laitages qui, depuis 1960, connaissent une consommation 15 fois supérieure… avec le créneau « fruits-desserts » qui, chez Danone, a triplé en un an. Interrogé par Les Echos, un industriel analyse : « Les attentes des consommateurs sont très peu verbalisées concernant les saveurs. C’est à nous de les exprimer, sachant que l’individu aime reconnaître ce qu’il connaît, tout en étant surpris et stimulé ». Le marketing alimentaire s’ingénie donc à employer les termes du patrimoine culinaire tout en proposant des innovations progressives pour ne pas le lasser. L’article résume les différentes analyses d’industriels sur nos comportements et leurs conséquences en terme de stratégie.


Voir en ligne : Accéder au programme de conférences « Marketing sensoriel » 3 et 4 Novembre 2003 . Paris

Top