Accueil > Archives > 30 octobre 2007, Que Choisir, Libération, Le Figaro, Le Monde, 20 Minutes, (...)

30 octobre 2007, Que Choisir, Libération, Le Figaro, Le Monde, 20 Minutes, Challenges, TF1, Métro

mardi 30 octobre 2007

Le prix de l’eau est-il trop salé en France ? L’UFC-Que Choisir dénonce le prix de l’eau dans plusieurs grandes villes de France et son opacité. L’interpellation de cette association de consommateurs, qui dispose d’un magazine qui publie sa propre enquête, est également reprise par de nombreux médias. Libération en retient en bref une question de « surfacturation », tandis que Le Figaro préfère évoquer une « facturation jugée abusive ». Le Monde souligne en titre que ce n’est pas la première fois que l’UFC Que Choisir s’attaque à la question. L’article rappelle d’emblée une première étude menée en janvier 2006 par l’association, « qui s’appuyait sur un mode de calcul controversé ». Jean-Michel Bezat et Gaëlle Dupont retiennent finalement que l’UFC propose "un débat contradictoire et factuel" avec les élus. « Il n’est pas sûr qu’ils soient prêts à ouvrir la boîte noire de la gestion de l’eau – surtout à la veille des élections municipales de mars 2008 », concluent les journalistes du Monde. Pour le quotidien gratuit 20 Minutes, cette étude, qualifiée de « pavé dans la mare », est une « manière de mettre la pression sur les édiles ». Le magazine économique Challenges retient que ce sont surtout les entreprises Véolia et Suez qui sont « épinglés ». Site des professionnel du BTP, Batiactu retient que l’étude montre des « divergences selon que la gestion de l’eau est assurée par la régie communale ou par un opérateur privé ». L’UFC se réfère notmment à une récente étude de l’IFEN, qui montre que le prix moyen de l’eau est moins élevé en régie. Commentaire sur le site de TF1, la chaîne du groupe Bouygues qui a longtemps cherché à jouer les outsiders sur le marché de l’eau avec sa filiale Saur : « il est donc grand temps que les élus locaux renégocient les contrats et fassent jouer la concurrence de manière plus efficace » (Bouygues a vendu sa filiale Eau à un fonds d’investissement en 2004). Le quotidien gratuit Metro annonce pour sa part dans son édition toulousaine que les factures d’eau vont encore augmenter régionalement, à cause d’une hausse des redevances en 2008 décidée par l’agence Adour-Garonne.


Voir en ligne : L’étude complète de Que Choisir sur le site de l’UFC

Top