Accueil > Archives > 30 avril 2004, Le Monde

30 avril 2004, Le Monde

vendredi 30 avril 2004

La "gelée grise" ou les risques des nanotechnologies. L’Académie des sciences propose, dans un rapport remis le 29 avril, de créer une agence nationale des nanosciences et nanotechnologies. Dans Le Monde, Hervé Morin regrette que ce rapport n’évoque pas les risques toxicologiques et environnementaux des nanotechnologies. Le journaliste souligne que la question est ouvertement posée en Grande-Bretagne, notamment par le prince Charles, et par un auteur de science-fiction, Michaël Crichton, qui a imaginé un essaim de nanorobots, la "gelée grise", s’échappant d’un laboratoire pour menacer de coloniser la planète. Le livre, publié en 2003 en France par Robert Laffont sous le titre "La Proie", est un best-seller en Angleterre. Hervé Morin fait également état de publications scientifiques récentes qui soulignent la toxicité des nanomatériaux. Les questions de réglementation planent sur toute une filière, dont les perspectives d’expansion économiques sont régulièrement mesurées en milliards de dollars, résume Hervé Morin, qui fait le parallèle avec les OGM, prototype du "progrès" qui a suscité le rejet d’une partie des consommateurs.


Voir en ligne : Le site de "simples citoyens grenoblois" qui critiquent les "nécrotechnologies"

Top