Accueil > Archives > 3 septembre2004, Libération et Sud Ouest

3 septembre2004, Libération et Sud Ouest

vendredi 3 septembre 2004

Disparition annoncée du hêtre en France. Le réchauffement climatique pourrait provoquer la "migration" des arbres méditerranéens vers le nord de la France et la quasi disparition du hêtre. Depuis deux ans ans, des chercheurs de l’Inra planchent sur l’évolution de la présence des grandes essences forestières en fonction du réchauffement planétaire, explique Sud Ouest. Selon le journal, cette évolution pourrait se produire « dans un laps de temps de cinquante ans, inférieur à la durée de révolution de la plupart des espèces forestières concernées ». La rapidité de l’évolution réelle du paysage végétal n’est pas déductible directement de ces modélisations, précise toutefois Libération, qui a interrogé l’un des auteurs de l’étude, Jean-Luc Dupouey (Inra Nançy). Il faut en effet tenir compte des plantations des forestiers, mais surtout de la dispersion naturelle des graines. « Aujourd’hui, on ne plante presque plus en France, et la majorité de l’expansion forestière (75 000 hectares par an !) s’opère par régénération naturelle », explique le chercheur à Libération.


Voir en ligne : L’étude a été menée dans le cadre du programme d’étude sur les capacités de séquestation du carbone par la forêt (Carbofor)

Top