Accueil > Archives > 3 décembre 2003, La Croix.

3 décembre 2003, La Croix.

lundi 8 décembre 2003

L’Europe de l’éthique piétine. Les ministres des 15 pays européens n’ont pas pu se mettre d’accord sur la recherche sur l’embryon. Le débat opposait les pays qui interdisent la recherche sur l’embryon et ceux qui y sont favorables. La Grande Bretagne et les Pays Bas autorisent déjà cette recherche en y mettant des conditions. Le compromis proposé par l’Italie, permette la recherche sur les cellules souches embryonnaires déjà stockées, sans utiliser de nouveaux embryons, n’a reçu le soutien que de quatre pays : Allemagne, Espagne, Portugal et Luxembourg. La France, la Grande Bretagne, la Belgique, Les Pays Bas, la Suède, le Danemark, la Finlande et la Grèce l’ont rejeté en le jugeant trop restrictif. Le Vatican regrette que le Conseil des ministres ne soit pas parvenu à un accord. Ainsi, à partir du 1er janvier 2004, l’Union européenne pourra financer, sans règle, des projets dans ce domaine.


Voir en ligne : Consulter le dossier : Révision des lois de bioéthique.

Top