Accueil > Archives > 29 mars 2004, Libération et Hémisphair

29 mars 2004, Libération et Hémisphair

lundi 29 mars 2004

Tribune libre et recherche "censurée". Libération prend la défense de Jean-Gustave Padioleau. Professeur associé à l’université Dauphine, ce "chercheur critique" comme le qualifie Libération, avait décroché des crédits pour des études sur la sécurité routière. Féru des travaux de Michel Foucault sur le « contrôle social », il a aussi publié une tribune dans Libération critiquant la mise en place des radars automatiques. Elle n’a pas été appréciée par le directeur de la Sécurité routière, Rémy Heitz, qui aurait coupé les crédits du chercheur, selon Libération. Le quotidien s’interroge : les chercheurs ont-ils le droit de s’exprimer librement sur l’objet de leurs études ? Le site Hémisphair signale que Jean-Gustave Padioleau avait également critiqué le nouveau permis de conduire probatoire, qualifié de véritable examen censitaire dans le Journal du Dimanche.


Voir en ligne : Le site de la Maison des Sciences de l’Homme qui accueille l’équipe de recherche de J-G Padioleau

Top