Accueil > Archives > 29 août 2005, Le Figaro et Libération

29 août 2005, Le Figaro et Libération

lundi 29 août 2005

Grands barrages et petites latrines. Les programmes de grands barrages ont refait surface à Stockholm à l’occasion de la conférence mondiale de l’eau. « Faut-il relancer la construction de grands barrages pour sauver l’Afrique », se demande Libération, qui note que plusieurs ministres africains ont plaidé pour l’aménagement hydroélectrique du fleuve Congo ? Le barrage d’Assouan « a permis de développer l’Egypte, mais au prix d’une catastrophe écologique dont on commence à mesurer les effets », rappelle Olivier Truc, correspondant de Libération à Stockholm. Le Figaro reprend la position de la ministre sud-africaine de la Forêt et de l’Eau, qui affirme « qu’au nom d’une forme d’environnementalisme il n’était pas question de bloquer « nos populations dans la pauvreté, les maladies et le sous-développement » ». Africains et Asiatiques contestent « la gestion occidentale de l’eau » et « préconisent des solutions adaptées à leurs moyens », résume Le Figaro, qui prend dans un deuxième article l’exemple des toilettes. 2,5 milliards d’hommes vivent sans toilettes, titre le journal. « Les WC que nous connaissons en Occident, où de l’eau propre se mélange à l’urine, aux excréments et au papier, nécessitent des stations d’épuration que beaucoup de régions ne peuvent s’offrir », souligne la journaliste Marie-Laure Le Foulon. L’envoyée spéciale du Figaro estime que la solution d’avenir pourraient être ces « toilettes sèches », « très adoptées en Chine ». « Si l’eau, c’est la vie, les toilettes sont la dignité », déclare Robert Lenton, président du Conseil de l’assainissement et de l’approvisionnement en eau (WSSCC), une organisation basée à Genève.


Voir en ligne : La campagne hygiéniste du WSSCC (Water Supply and Sanitation Collaborative Council) (en anglais)

Top