Accueil > Archives > 27 septembre 2007, Le Monde, Libération, La Tribune, L’Humanité, Le Figaro, (...)

27 septembre 2007, Le Monde, Libération, La Tribune, L’Humanité, Le Figaro, L’Express

jeudi 27 septembre 2007

Les OGM au Grenelle de l’Environnement. Les groupes de travail du Grenelle de l’Environnement viennent de publier leurs propositions. Les OGM ont focalisé le débat lors de ces derniers jours. « La France s’oriente vers un gel des cultures d’OGM », annonçait Le Monde du 20 septembre. Le quotidien du soir se basait sur des confidences faites par Jean-Louis Borloo à un groupe de parlementaires. « Sur les OGM, tout le monde est d’accord : on ne peut pas contrôler la dissémination. Donc on ne va pas prendre le risque », confirme le ministre de l’Ecologie au journal. Ces propos sont aussitôt repris et commentés. « Qui aurait imaginé il y a six mois qu’un gouvernement de droite allait peut-être geler les cultures OGM en France », se demande médusée Laure Noualhat, journaliste à Libération ? « Jean-Louis Borloo a mis le feu à son Grenelle de l’environnement en s’avançant imprudemment sur le dossier des cultures transgéniques », ajoutent deux autres journalistes de Libération le lendemain. La Tribune relève « le flou artistique du gouvernement » et signale que les agriculteurs de la FNSEA boycottent les dernières réunions. Pour L’Humanité, les OGM ont « pollué le Grenelle ». Le quotidien communiste conclue cependant que le groupe de travail est finalement parvenu à dégager un consensus sur trois points, citant la sénatrice Marie-Christine Blandin, vice-présidente (Verte) du groupe. Mais dans Le Figaro, Philippe Joudrier, président du comité d’experts biotechnologies à l’Afssa, juge ces conclusions « scandaleuses ». « Pour la majorité des chercheurs, la crainte des OGM n’a pas de base scientifique », affirme le journaliste Marc Mennessier en titre de son article. « Il fallait, avant tout, sortir de l’enfermement entre ceux qui disent qu’il faut avoir confiance et qui sont l’émanation des grands labos, et ceux qui affirment que l’on va dans le mur et qui sont infiniment plus crus par une société qui a peur », explique à L’Express le président du groupe de travail, Jean-François Le Grand, (UMP). L’hebdomadaire consacre un portrait à ce sénateur normand, vétérinaire de formation et spécialiste de l’aéronautique, nommé par Alain Juppé et présenté par le journaliste de l’Express comme « une sorte d’honnête homme de bonne volonté au pays des organismes génétiquement modifiés ».


Voir en ligne : Le rapport de l’intergroupe OGM du Grenelle de l’Environnement (format pdf)

Top