Accueil > Archives > 26 octobre 2003, Le Journal du Dimanche

26 octobre 2003, Le Journal du Dimanche

lundi 27 octobre 2003

Crise dans les fromages AOC. La consommation de fromage a baissé de 10% en deux ans. Pour rebondir, les reblochon, cantal, sant-nectaire doivent repenser qualité et distribution. A l’exception de quelques agriculteurs, le fromage AOC est en perte de vitesse. Selon l’AFA (Association fromages d’Auvergne), les ménages boudent le saint-nectaire, le bleu d’Auvergne, le cantal ou la fourme d’Ambert. Dominique Chambon, président de l’AOC Rocamadour, confirme que le recul est général : "au moins 10% depuis 2001". Les chèvres, le camembert et le comté résistent. Quand les ventes ne progressent plus les agriculteurs ne peuvent plus amortir le surcoût d’environ 30% lié aux contraintes AOC. Il faut dire qu’en temps de crise les consommateurs regardent avant tout les prix. Peut-être un problème de lisiblité car si le bio ou le Label Rouge se sont imposés, les AOC, associés aux vins, ont plus de mal. D’où la nécessité de mieux communiquer à l’intérieur du marché européen et face à la concurrence mondiale qui développe les imitations : "brie" mexicain, "reblochon" néo-zélandais ou "roquefort" argentin. Un enjeux de taille dans les négociations OMC pour les mois à venir.


Voir en ligne : Visitez le site : la route des fromages AOC d’Auvergne

Top