Accueil > Archives > 26 novembre 2003, Le Figaro.

26 novembre 2003, Le Figaro.

mercredi 26 novembre 2003

Disparition : la mort de Dominique Dormont, grand spécialiste français des maladies à prions. Le décès brutal de ce grand spécialiste des maladies à prions, mais aussi à VIH, a bouleversé toute la communauté scientifique française. Le ministre de la santé, Jean-François Mattéi lui a rendu hommage : "Guidé par un permanent souci de l’exactitude scientifique, cet expert avait acquis une réputation internationale. Il a joué un rôle clé ces dernières années, lors de l’émergence de la maladie de la vache folle". Jeanne Brugère-Picoux, spécialiste de pathologie bovine à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, elle aussi sous le choc, se souvient : "Doté d’un esprit de synthèse peu commun et d’une extraordinaire valeur intellectuelle, il a dirigé de main de maître ce comité (comité interministériel d’experts sur les encéphalites spongiformes transmissibles), sans céder aux pressions, durant la crise de la vache folle".


Voir en ligne : Nécrologie de Dominique Dormont.

Top