Accueil > Archives > 26 juillet 2005, Le Monde, Libération, Le Figaro, L’Express, La Tribune de (...)

26 juillet 2005, Le Monde, Libération, Le Figaro, L’Express, La Tribune de Genève et Tageblatt

mardi 26 juillet 2005

Danone, entre libéralisme et patriotisme économique. La tentative d’OPA de Pepsico sur Danone n’était-elle qu’une rumeur ? « L’affaire Danone est terminée, l’affaire Riboud commence », estime Pascal Galinier dans Le Monde. Le journaliste évoque une « vraie-fausse OPA » orchestrée par le PDG de Danone. Libération qui titre sur le « cocoricouac » de l’affaire, explique que « Danone, son patron Franck Riboud et ses communicants sont bien montés à la manoeuvre pour faire mousser la menace américaine ». « Les réflexes protectionnistes ont joué à plein parce que la rumeur d’OPA était marquée du sceau américain », analyse Guillaume Grallet dans L’Express, notant au passage que « le gouvernement aurait été beaucoup plus mal à l’aise si l’attaquant potentiel avait été un groupe européen », comme Unilever. « Si Danone est pour l’instant sauvé des griffes de PepsiCo ou de tout autre prédateur, le consensus protectionniste observé à cette occasion déplaît fortement aux milieux d’affaires français », observe pour sa part Le Figaro. Dans un éditorial, le quotidien de Serge Dassault déplore que cette affaire « vient de relayer un peu plus l’image d’un pays crispé et replié sur lui-même, angoissé par la menace de l’extérieur, par le plombier polonais comme par la multinationale américaine ». La Tribune de Genève estime que « la France flirte avec le nationalisme économique
 » et souligne que la plupart des grandes entreprises suisses, y compris Nestlé, ont des capitaux majoritairement étrangers.


Voir en ligne : Le nationalisme économique, valeur partagée dans les pays développés, selon le quotidien luxembourgeois Tageblatt

Top