Accueil > Archives > 25 mars 2004, Libération et Tageblatt

25 mars 2004, Libération et Tageblatt

jeudi 25 mars 2004

Nauru-Aquitaine. L’ONG britannique Global Witness dénonce "une épidémie mondiale de scandales financiers" liée au détournement de milliards de dollars tirés de l’exploitation pétrolière et minière dans des pays du Tiers-Monde. Les pays du sud roulés dans l’or noir, résume Libération. Les activités du groupe français Elf (appartenant désormais à Total) au Congo ont déjà révélé un énorme scandale de corruption et donné lieu à des poursuites judiciaires contre le géant pétrolier, rappelle le quotidien luxembourgeois Tageblatt. Le rapport de Global Witness se concentre sur cinq pays, mais pas seulement sur la rente pétrolière. Il épingle aussi la situation de l’ile de Nauru, dans le Pacifique-Sud, ce paradis fiscal qui fut un moment le pays ayant la plus forte richesse par habitant au monde, en raison de ses vastes réserves de phosphate, comme le souligne Tageblatt. Aujourd’hui, l’île "menacée d’extinction par la montée des eaux, est un bateau qui sombre", estime Global Witness.


Voir en ligne : Résumé (en anglais) et liens vers la version française du rapport

Top