Accueil > Archives > 24 mars 2004, Le Progrès et Le Figaro

24 mars 2004, Le Progrès et Le Figaro

mercredi 24 mars 2004

Astrobiologie martienne et paléo-biologie terrienne. La NASA annonce avoir les traces d’une mer salée sur Mars. « Ce résultat nous incite à développer notre ambitieux programme d’exploration de Mars pour apprendre si des microbes ont un jour vécu là-bas, et finalement, si nous pouvons » y vivre, explique un administrateur de l’agence spatiale américaine repris par Le Progrès. Le jour même de l’annonce de cette découverte martienne, Le Figaro annonçait que l’apparition de la vie sur terre avait "rajeunie" de 1,3 milliards d’années lors d’un séminaire organisé en Provence. La polémique fait rage chez les chercheurs sur des traces retrouvées dans des roches d’Australie et d’Afrique du Sud. Empreintes de microbes primordiaux, ou simples processus géologiques ou chimiques ? Les méthodes de datation des roches au carbone 13 sont également battues en brêche. « A la fin du colloque, j’espérais qu’on allait pouvoir trouver un consensus afin de publier tous ensemble un article qui ferait référence sur les origines de la vie, avoue Frances Westall, organisatrice de la rencontre avec André Brack, tous deux chercheurs au laboratoire d’exobiologie du Centre de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans. Mais au final, j’ai l’impression qu’il y a encore plus d’incertitudes qu’au début. »


Voir en ligne : Présentation d’André Brack, exobiologiste à Orléans et président de Centre Sciences

Top