Accueil > Archives > 24 juin 2004, La Recherche

24 juin 2004, La Recherche

jeudi 24 juin 2004

Des chercheurs relancent la notion de races humaines. Un article de la revue La Recherche affirme que des races peuvent être "scientifiquement" définies dans l’espèce humaine. L’information est signalée par une dépêche AFP diffusée sur Voila qui résume très brièvement l’article de trois chercheurs américains : depuis le 26 juin 2000, date à laquelle le séquencage du génome humain a été achevé à 95 %, "on peut regrouper les personnes, soulignent-ils, selon les zones géographiques d’où elles sont issues". L’AFP estime que ces propos relancent le débat sur le sujet très controversé de l’existence des races en rappelant que ce ne sont pas les races en elles-mêmes qui sont dangereuses mais l’interprétation qu’on en fait. Les chercheurs soulignent cependant que "si l’on veut utiliser efficacement le génotype pour des décisions diagnostiques et thérapeutiques, ce n’est pas la race qui importe, mais les informations sur l’ascendant du patient". L’article complet n’est pas disponible sur le site de La Recherche. Les trois auteurs, Marcus Feldman (Stanford), Richard Lewontin (Harvard) et Mary-Claire King (Université de Washington) ont déjà publié un article commun en 2003 dans Nature, intitulé "a genetic melting-pot".


Voir en ligne : Quand la notion de race est utilisée dans la recherche sur un vaccin du sida (présentation power-point en anglais)

Top