Accueil > Archives > 24 février 2004, La Croix

24 février 2004, La Croix

mardi 24 février 2004

Le Régent du nord et les 12 salopards au sud. Alors qu’Hervé Gaymard annonçait lundi la suspension du Régent et de 5 autres produits phytosanitaires à base de fipronil en France, La Croix explique que deux conventions internationales vont permettre d’interdire des produits chimiques dans le monde. Depuis ce mardi, les pays du Tiers-Monde peuvent interdire ou règlementer l’utilisation du DDT ou du lindane en vertu de la convention de Rotterdam, qui fixe une première liste de 25 produits phytosanitaires. La plupart de ces produits, reconnus comme dangereux, sont déjà interdits en Europe. « Les pays développés ont exporté des produits dangereux dont eux-mêmes ne voulaient pas », explique Elena Sobakina du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) qui assure le secrétariat de la Convention. La liste des produits pourra être étoffée en septembre à Genève. La Convention de Stockholm, ratifiée le 17 février dernier par la France, renforcera bientôt l’encadrement international des substances chimiques, ajoute Marie Verdier. La journaliste de La Croix explique que cette deuxième convention vise l’élimination de 12 polluants organiques persistants (POP), dont sept figurent également sur la liste de Rotterdam. Les anglo-saxons les ont baptisé the dirty dozen.


Voir en ligne : Le site de la Convention de Rotterdam

Top