Accueil > Archives > 20 octobre 2006, Libération, Le Monde, Le Figaro, Le Point, L’Express, (...)

20 octobre 2006, Libération, Le Monde, Le Figaro, Le Point, L’Express, Politis et Vitisphere

vendredi 20 octobre 2006

Le vin et ses critiques, de Pivot à Mondovino. Ne faudrait-il inventer une rubrique de critique oenologique dans les journaux, comme il existe déjà une critique littéraire et des critiques de cinéma ? La question se pose à la lecture d’articles consacrés ces derniers jours au dernier ouvrage de Bernard Pivot et à la sortie en DVD du documentaire de Jonathan Nossiter. Dans Le Point, Jacques Dupont salue a minima la sortie du « Dictionnaire amoureux du vin » de Bernard Pivot. Le spécialiste es-vins de l’hebdomadaire retient quelques citations évoquées par l’ancien critique littéraire, et surtout l’anecdote contée par l’animateur d’Apostrophes qui débuta sa carrière au Figaro littéraire par un "pot de vin", alors qu’il rêvait d’entrer à l’Equipe... Dans le supplément Livres de L’Express, son homologue Eric Conan fait beaucoup plus long. Cet autre spécialiste, lui aussi responsable des suppléments vins du magazine concurrent, a l’honnêteté de préciser que Bernard Pivot est membre du conseil de surveillance de Groupe Express-Expansion, ce qui ne l’empêche par de préciser que le "pot de vin" de ses débuts était en fait un « coquillon » de 10 litres de Beaujolais... Le journaliste se montre surtout très critique contre « la littérature imbuvable » autour du vin. Eric Conan a la plume acérée : « Le vin : on le boit et l’on en parle. Souvent mal. »
Plus militant et combatif, Thierry Brun préfère signaler dans l’hebdomadaire Politis la sortie en DVD de Mondovino, le documentaire de Jonathan Nossiter présenté comme « une anticipation rattrapée aujourd’hui par l’actualité ». L’article dénonce « la libéralisation complète de l’agriculture viticole » par la commission européenne et stigmatise le « world wine ». A l’inverse, Le Figaro saluait dans l’autorisation récente des copeaux de bois par Bruxelles comme « un coup de pouce européen au vin français ». Le quotidien avait par-ailleurs salué la sortie de Mondovino en DVD par un article où Jonathan Nossiter affirmait que cette version longue était moins politique, moins contrastée, et « équilibre davantage les points de vue ». Le réalisateur fait référence à Balzac pour justifier son montage et la journaliste Marie-Noëlle Tranchant évoque un « feuilleton romanesque, qui prend le temps de développer les personnages ». « C’est une comédie de moeurs balzacienne sur les mécanismes du pouvoir et leurs effets sur l’être humain », confirme le réalisateur dans Le Monde. Mais le critique de cinéma Jean-Luc Douin met aussi en avant l’engagement politique du réalisateur-sommelier franco-américain, affirmant que le « discours de Robert Parker est le même que celui de la Maison Blanche sur l’Irak. » Son film a quoiqu’il en soit donné des idées de reportages aux journaux français. On retrouve l’oenologue Michel Rolland et d’autres « wine-makers » appréciés par le critique américain Robert Parker dans Libération, qui consacre un passionant article à ces « devins du vin » à Bordeaux. Selon la correspondante du quotidien,il existerait désormais une vingtaine de ces nouveaux « consultants du vin » dans le Bordelais, oenologues, agronomes ou autodidactes, qui conseilleraient environ 20% des châteaux. Le château d’Arsac a même lancé une « collection » de vins d’assemblage signés par le wine-maker, dont le portrait figure sur l’étiquette, signale Laure Espieu. A l’inverse, Laetitia Clavreul a rendu visite pour Le Monde aux « aristocrates des vins de pays » du Languedoc-Roussillon. « Ils vendangent à la main, labourent, pratiquent l’agriculture biologique mais pas l’oenologie, selon eux réservée aux "vins industriels", » résume la journaliste. Comme au cinéma, il y a désormais dans le vin des grosses productions hollywoodiennes qui ne lésinent pas sur les effets spéciaux et des cuvées d’art-et essai.


Voir en ligne : Le point de vue engagé et argumenté d’Hervé Lalau, secrétaire général de la Fédération Internationale des Journalistes & Ecrivains du Vin (FIJEV)

Top