Accueil > Archives > 20 avril 2005, Le Monde, Le Figaro, AP et communiqués de l’Afssa et du (...)

20 avril 2005, Le Monde, Le Figaro, AP et communiqués de l’Afssa et du Maapar

mercredi 20 avril 2005

Jeux de questions/réponses sur le "mouton fou". Quelques mois après la découverte en France d’un cas d’ESB sur une chèvre, le gouvernement décide de renforcer le dépistage du prion chez les moutons. Sur préconisation de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), qui juge « inadéquat » le dispositif de surveillance des ovins, annonce Le Monde, qui explique que le dépistage ne repose que sur des sondages. « Le prion pathogène est désormais potentiellement présent, en France, chez les petits ruminants », rappelle Jean-Yves Nau, qui souligne que la découverte d’une souche similaire à celle qui est à l’origine des formes animale et humaine de la maladie de la vache folle chez une chèvre est « scientifiquement indiscutable ». Le journaliste du Monde note que « l’AFSSA s’est rarement montrée aussi sévère » et conclut : « les trois ministères concernés n’ont pas encore fait savoir quelles leçons ils allaient en tirer ». Quelques heures plus tard, une dépêche de l’agence AP annonce « des mesures renforcées pour détecter l’ESB chez les ovins ». La dépêche a été émise à 17h48. Elle repose sur un communiqué du ministère de l’agriculture qui souligne qu’aucun cas d’ESB n’a été suspecté ni détecté sur les 40.000 caprins testés depuis le début de l’année. Ce communiqué, qui s’efforce de minimiser les risques d’une épidémie de "moutons fous", est assorti d’un jeu de questions-réponses qui se veut pédagogique. Ce document ministériel répond à un autre jeu de questions/réponses sensiblement différent, édité par l’AFSSA sur son site internet à l’intention du grand public. L’Afssa préconise de tester chaque carcasse destinée à la consommation humaine et d’organiser la collecte du lait à partir des seuls troupeaux indemnes, relate en bref Le Figaro du jour, qui note que « la date de mise en application » des nouveaux contrôles ovins « n’a pas été précisée ».


Voir en ligne : L’avis de l’AFSSA (58 pages, format pdf)

Top