Accueil > Archives > 2 mars 2005, Agrisalon, Paysan Breton, Métro, La Croix, La Tribune de (...)

2 mars 2005, Agrisalon, Paysan Breton, Métro, La Croix, La Tribune de Genève, TSR, Radio France et La Presse (Tunis)

mercredi 2 mars 2005

La bio ne fait pas recette. La manifestation des agriculteurs bio au salon de l’agriculture est passée inaperçue dans la presse. Seul le site professionnel Agrisalon témoigne du « ras-le bol » exprimé sur le stand du ministère de l’agriculture par la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB). La presse suisse semble plus attentive aux évolutions de la bio en France. La Tribune de Genève reprend une dépêche AFP soulignant qu’avec seulement 2% des terres cultivées, l’agriculture biologique reste marginale malgré une demande croissante, alors que la télévision suisse romande, TSR, a choisi une autre dépêche annonçant une régression de 3% des terres cultivées en bio en France. « Pionnière dans les années 70, la France est désormais à la traîne des autres Etats membres de l’UE en matière de production biologique. Résultat : la moitié des produits bio consommés en France sont importés », affirme La Croix, seul quotidien français à proposer une synthèse de ces deux dépêches AFP sur son site. Le quotidien gratuit Metro reprend également ces chiffres en bref et propose une mini-interview de Jacques Caplat, chargé de mission à la FNAB, qui regrette que « les organisateurs du salon de l’agriculture ne veulent plus faire un pôle bio ». S’il n’y a plus de marché bio au salon, il existe désormais « un pôle institutionnel » grâce à l’agence Bio, souligne le site de Radio France, qui consacre tout un dossier à « la crise d’ado du bio ». Mais les producteurs se posent beaucoup de questions sur l’intérêt de cette Agence Bio nationale, relève le Paysan Breton dans son édition du Morbihan. Le département compte environ 200 exploitations en bio, un chiffre qui stagne et qui pourrait même baisser dans les années à venir, selon le journaliste, Jean-Louis Le Rest. En Tunisie en revanche, on recense 129 producteurs de dattes biologiques, selon La Presse. Ce journal, qui se définit comme « le premier quotidien de Tunisie », évoque aussi la production d’olives bio pour l’huile et la table et affirme qu’avec 17.000 hectares cultivées en bio, la Tunisie figure « à la première place des pays africains ».


Voir en ligne : Le site de l’Agence BIO

Top