Accueil > Archives > 2 janvier 2004, Le Monde.

2 janvier 2004, Le Monde.

lundi 5 janvier 2004

La reconstitution des forêts dévastées par les tempêtes. En décembre 1999, les vents soufflant entre 140 et 170 km/h ont abattu des centaines de milliers d’arbres, surtout en Lorraine et en Aquitaine. Le préjudice dû au bois renversé atteindrait 6 milliards d’euros. le ministère de l’agriculture a commandé à l’INRA et à l’Institut de recherche pour l’ingéniérie de l’agriculture et de l’environnement, une expertise collective sur "les tempêtes, la sensibilité des forêts et leur reconstitution". A travers l’étude des dégâts sur les sites, des maquettes informatiques, des simulations, les chercheurs tentent de comprendre les mouvements des arbres au vent, les interactions vent-arbre au voisinage des lisières, l’influence de la structure des paysages. Par ailleurs, des expériences de regénération sont menées et tout le monde s’accorde pour l’instant à dire qu’il convient de préconiser la régénération naturelle et laisser la nature agir au mieux.


Voir en ligne : Lire "Les tempêtes de décembre 1999 : bilan national et enseignements" sur le site de l’Inventaire Forestier National.

Top