Accueil > Archives > 19 avril 2006, Les Echos, agences Reuters et AP.

19 avril 2006, Les Echos, agences Reuters et AP.

mercredi 19 avril 2006

Les morts "sans bruits" de la grippe aviaire. Le Soudan est touché à son tour par le virus H5N1. Le journal en ligne du Nouvel Observateur publie une dépêche de l’agence AP qui signale un premier cas humain détecté à Khartoum, la capitale. Il s’agit d’un éleveur, qui a été « isolé et admis en soins intensifs à l’hôpital dans un état stable », précise AP, qui ajoute le ministère soudanais de la Santé a également signalé d’autres foyers de grippe aviaire dans le pays. La dépêche ajoute que le virus a déjà été détecté dans plusieurs pays africains (Nigeria, Niger, Cameroun et Burkina Faso) et a causé la mort de 4 personnes dans l’Egypte voisine. Le H5N1 tue aussi en Asie. Une dépêche de l’agence Reuters signale un 17ème cas humain en Chine, un « journalier » qui serait « dans un état critique ». Reuters précise que 11 personnes touchées sont décédées dans ce pays. Ces informations alarmantes contrastent avec la situation en France, où les mesures de précautions prises dans le département de l’Ain vont être assouplies : l’accès à la plupart des étangs de la Dombes est à nouveau autorisé et les éleveurs pourraient « libérer sous conditions strictes leurs volailles confinées depuis le 24 octobre 2005 », énumère l’agence AP. « La situation est sous contrôle », affirme le directeur général de l’alimentation, Jean-Marc Bournigual, dans une interview au journal Les Echos. Ce haut fonctionnaire du ministère de l’agriculture relativise l’ampleur de la maladie en Afrique, circonscrites selon lui à « des foyers domestiques au Niger et au Nigeria ». Pour autant, M Bournigual ne crie pas victoire. « Il va vraisemblablement nous falloir apprendre à vivre durablement avec ce virus à bas bruit », prévient-il.


Voir en ligne : Le point sur le H5N1 en Afrique par l’agence IRIN, agence d’information de l’ONU

Top