Accueil > Archives > 18 mars 2005, Libération

18 mars 2005, Libération

vendredi 18 mars 2005

OMC : la victoire des terroirs. Le système européen des IGP (Indications géographiques protégées), dérivé des AOC (Appelations d’origines contrôlées) françaises, a été reconnu compatible avec les règles du commerce international par un "panel" de l’OMC, annonce un article de Libération. « Cette décision de l’OMC était très attendue, car la planète se divise aujourd’hui en deux groupes de pays », explique Florent Latrive : « D’un côté, les amis du terroir, avec l’Europe et un nombre croissant de pays en développement, de la Chine au Kenya en passant par le Mexique (...) Face à eux, les ennemis du terroir, comme le Canada, les Etats-Unis ou la Nouvelle-Zélande, qui ne jurent plus que par les marques ». Le journaliste de Libération salue au passage le travail du lobby Origin, qui fédère des organismes pro-indications géographiques de 30 pays. Il signale aussi « l’hypocrisie » de l’Europe, qui n’a, jusque-là, accordé de label IGP à aucun produit venant d’un pays hors UE. Un deuxième article du correspondant de Libération à Bogota explique fort opportunément que le café colombien a désormais son Appellation d’origine contrôlée (AOC), « comme l’armagnac et le vin de Bordeaux ». Le "café de Colombie" était déjà une marque déposée, mais le terme « Colombie » est abusivement utilisé sur les étiquettes de paquets vendus aux Etats-Unis ou en Espagne.


Voir en ligne : Origin-Food, le site du réseau de chercheurs européens sur les signes de qualité coordonné par Bertyl Sylvander

Top