Accueil > Archives > 18 juin 2004, Le Figaro et Libération

18 juin 2004, Le Figaro et Libération

vendredi 18 juin 2004

Une dent contre Toumaï. La polémique rebondit à propos de "Toumaï", un fossile vieux de 7 millions d’années découvert en 2002 dans le nord du Tchad, et baptisé "Sahelanthropus tchadensis". Le géographe Alain Beauvilain (université Paris-X) explique, dans un article publié cette semaine dans la principale revue scientifique d’Afrique du Sud, qu’une molaire gauche a été fixée par erreur sur la mandibule droite du fossile, annonce Le Figaro. C’est le dentiste du géographe, cosignataire de l’article, qui l’affirme. Les deux hommes pensent que les restes attribués à Sahelanthropus tchadensis proviennent d’au moins trois individus, résume Libération. Le journal explique qu’Alain Beauvilain, qui a découvert le fossile avec trois tchadiens, est en conflit avec le paléontologue Michel Brunet (université de Poitiers), directeur scientifique des missions au Tchad et "père" officiel de Toumaï. Un autre paléontogue, Martin Pickford (collège de France), en profite pour souligner que les dents sont à son avis celles d’un singe, et non d’un hominidé. Libération signale de M.Pickford avait découvert un autre fossile, "Ororin", vieux de "seulement" 6 millions d’années et détrôné par Toumaï. En paléontologie, les rivalités, voire les haines, sont à la mesure de la rareté des pièces à conviction, commente Le Figaro.


Voir en ligne : La découverte de Toumaï sur le site du CNRS

Top