Accueil > Archives > 16 septembre 2004, Agrisalon, RFI, Swissinfo

16 septembre 2004, Agrisalon, RFI, Swissinfo

jeudi 16 septembre 2004

Café "durable" et ail "équitable". La vogue du commerce équitable s’étend aux multinationales du café...et aux producteurs d’ail de Lomagne. Après les manifestations des producteurs d’ail de Lomagne cet été, un négociant et un groupe de producteurs proposent de l’ail "à un prix équitable", annonce le site Agrisalon. Le but est de proposer au consommateur un ail vendu en filet identifié sur lequel le producteur sera rémunéré au dessus de son prix de revient, expliquent les promoteurs de cette "Opération coup de main". Sur le marché mondial du café, l’idée d’un code de bonne conduite des grandes entreprises fait son chemin pour un "café durable". Par opposition au café équitable qui constitue une niche sur le marché, le café durable a l’ambition de changer les pratiques pour l’ensemble du marché mondial, explique Dominique Baillard sur RFI. La journaliste raconte que les grands groupes comme Nestlé ou Kraft se sont réunis à Hambourg avec des syndicats de producteurs de café et des ONG sous l’égide du gouvernement allemand pour adopter une sorte de cahier des charges destiné à améliorer le sort des producteurs de café. Les entreprises s’engagent à payer des salaires minimaux aux producteurs, interdire le travail des enfants et le travail forcé, permettre les syndicats et appliquer les standards internationaux concernant l’usage de pesticides et la protection des eaux, résume Swissinfo. Le site helvétique souligne que Greenpeace s’est toutefois retirée du code, car les entreprises n’ont pas clairement indiqué vouloir renoncer aux organismes génétiquement modifiés (OGM).


Voir en ligne : Le site du Common Code for the Coffee Community (en anglais)

Top