Accueil > Archives > 16 mars 2004, Le Temps, Libération et Courrier International

16 mars 2004, Le Temps, Libération et Courrier International

mardi 16 mars 2004

De l’épidémie de grippe aviaire à une pandémie de grippe humaine. La question n’est pas de savoir si la grippe aviaire va se propager, mais quand elle va le faire, déclare Klaus Stohr, responsable du programme d’action mondial contre la grippe à l’OMS, dans une interview à Libération. M. Stohr parle de bombe à retardement. L’OMS accueille à compter d’aujourd’hui une centaine de spécialistes à Genève, pour se préparer à l’apparition éventuelle d’une pandémie de grippe humaine, explique le journal suisse Le Temps. Cette réunion intervient alors que l’épidémie de grippe aviaire est considérée comme "globalement maîtrisée" en Asie. Se précipiter aujourd’hui pour reconstituer les fermes et reprendre le commerce relèverait d’une logique à courte vue, expliquait dimanche le porte-parole de l’OMS à Manille dans une dépêche AFP publiée sur le site de Courrier International.


Voir en ligne : Les animaux ont aussi leur OMS

Top