Accueil > Archives > 16 décembre 2005, Sud Ouest

16 décembre 2005, Sud Ouest

vendredi 16 décembre 2005

Vin : Marianne décapsulée. L’effigie de Marianne pourrait disparaitre des bouteilles de vins français. « Pourquoi pas (...) sur les capsules des bouteilles de vin, un logo AOC à la place de la Marianne », suggère Michel Prugue, président de l’INAO dans un article de Sud Ouest. Ces capsules sont une mention légale obligatoire et font office de timbres fiscaux. Leur couleurs varient selon les alcools et les appellations, rappelle un site spécialisé. Au-delà de cette anecdote, Michel Prugue dessine les contours du nouvel Institut qui verra le jour au début de l’année 2007, explique Sud Ouest. Le quotidien girondin explique que la loi qui signe « la mort » l’Institut national des Appellations d’Origine (INAO) doit être votée le 22 décembre, mais que l’Institut national de l’origine et de la qualité qui le remplacera continuera néanmoins à s’appeler INAO. C’est un sénateur girondin, Joseph Capus, qui avait créé l’INAO en 1935, souligne l’article. « D’abord exclusivement dédié au vin, sa compétence a été élargie en 1990 aux produits laitiers et agroalimentaires, puis en 1999 aux IGP. Aujourd’hui, le vin ne représente plus que les deux tiers de son activité », précise Sud Ouest.


Voir en ligne : Landais, Michel Prugue est également président de la coopérative Maïsadour

Top