Accueil > Archives > 15 novembre 2004, Libération, Le Temps, Canadian Press et Asie (...)

15 novembre 2004, Libération, Le Temps, Canadian Press et Asie News

lundi 15 novembre 2004

Grippe aviaire : les laboratoires privés réclament un soutien public. Les vaccins contre une probable pandémie mondiale de grippe risquent de ne pas être prêts à temps, selon l’OMS qui a réuni une quarantaine d’industriels et d’experts en fin de semaine dernière à Genève. Les firmes pharmaceutiques n’investiront pas dans un vaccin dont elles ne savent pas s’il sera utilisé, expose froidement Le Temps. « C’est une question de retour sur investissement » explique Luc Hessel, représentant de l’industrie pharmaceutique européenne, dans Libération, qui titre sur la course au vaccin. Une course qui pédale au démarrage, selon M.Hessel. « L’Europe devrait investir 10 à 11 millions d’euros pour développer un prototype de vaccins. Cela permettrait de gagner un temps extrêmement précieux lorsque l’épidémie se déclenchera, afin de produire le vaccin qui sera, lui, commercialisé. Mais les industriels rechignent à investir ce montant initial improductif. D’où la nécessité que les gouvernements les stimulent face au risque majeur que cette épidémie constitue en matière de santé publique », poursuit le représentant des industriels européens. Selon le site spécialisé Asie News citant l’OMS, un virus mutant de la grippe aviaire pourrait faire le tour de la planète dans un delai de 3 à 6 mois,infectant 25 à 30% de la population mondiale. Les réserves de vaccins ne peuvent protéger, au mieux, qu’une fraction de la population mondiale, résume l’agence Canadian Press, qui rappelle que les Etats-Unis sont déjà confrontés actuellement à une pénurie de vaccins antigrippaux.


Voir en ligne : Le point sur la grippe aviaire en Asie sur le site de l’O.I.E (Organisation mondiale de la santé animale)

Top