Accueil > Archives > 15 février 2005, Le Figaro, Le Monde

15 février 2005, Le Figaro, Le Monde

mardi 15 février 2005

Démission du directeur général de la santé. William Dab, directeur général de la santé, a démissionné. Le poste est décidemment à haut risque, commente Catherine Petitnicolas dans Le Figaro, seul quotidien à développer ce matin le communiqué laconique du ministère de la santé qui a officialisé la nouvelle, lundi soir. La journaliste souligne les nombreux différends entre William Dab et le ministre, Philippe Douste-Blazy. Le dernier en date concernait un rapport de l’Inserm sur les psychothérapies, retiré du site de l’Inserm sur ordre du ministre. Cette décision a provoqué une polémique entre psychiatres et psychanalystes, entretenue notamment dans les colonnes du Monde par le point de vue d’un médecin de l’hôpital Sainte-Anne, Christophe André, suivi de la réponse d’Elisabeth Roudinesco. Mais la journaliste du Figaro rapporte aussi d’autres tensions, notamment sur les autorisations de médicaments. Philippe Douste-Blazy a multiplié les déclarations chocs ces dernières semaines, sans en tenir informée sa propre administration, ajoute Catherine Petitnicolas, qui estime que la démission de William Dab fragilise Philippe Douste-Blazy. Dans un deuxième article, sa consoeur Martine Perez affirme que le poste de directeur général de la santé (DGS) est sans doute le plus exposé et le plus difficile de l’administration française. Elle rappelle que William Dab a succédé au professeur Lucien Abenhaim, démissionnaire après la canicule de l’été 2003, que Jean-François Girard, qui a battu le record de longévité à ce poste, a été l’objet de plusieurs plaintes et que son prédécesseur, Jacques Roux, a été condamné à la prison avec sursis.


Voir en ligne : La couverture de "la guerre des psys" par l’agence lacanienne de presse

Top