Accueil > Archives > 14 novembre 2003, Libération.

14 novembre 2003, Libération.

vendredi 14 novembre 2003

Le budget de la Recherche présenté à l’Assemblée. Après une année 2003 calamiteuse : crédits annulés, baisse historique du nombre de chercheurs, l’an 2004 devait marquer la mise sur orbite d’une ambition scientifique. Le but affiché après le sommet de Lisbonne en mars 2002, était de hisser des pays de l’Europe à 3% du PIB pour soutenir la compétition avec les Etats-Unis. L’objectif sera difficile à atteindre, les organismes de recherche demeureront au régime sec, avec des crédits reconduits en euros courants. Des activités sont annulées faute de crédit et de cerveaux à l’ouvrage. L’emploi est au coeur de cette crise : en 2004, le CNRS ne recrutera que 304 jeunes chercheurs contre 568 en 2001. 500 emplois seront supprimés, remplacés par des CDD. Philippe Busquin, commissaire européen à la recherche, s’interroge : "Qui peut penser relancer l’attractivité de la Recherche, attirer des jeunes brillants, les faire revenir des Etats-Unis, avec des contrats temporaires peu payés ?" les conséquences d’une telle politique ont de grandes chances de décourager les jeunes de se tourner vers les emplois scientifiques à un moment ou le continent européen a rattrapé les USA dans la recherche fondamentale. Science sans finance ne serait-elle que ruine de la Recherche ?


Voir en ligne : Sondage SOFRES : les jeunes et les carrières scientifiques.

Top