Accueil > Archives > 14 février 2005, 20 Minutes, Libération, Le Monde, Le Nouvel Obs, Entreprises (...)

14 février 2005, 20 Minutes, Libération, Le Monde, Le Nouvel Obs, Entreprises Rhônes-Alpes et TSR

lundi 14 février 2005

Fausse alerte au "supervirus" du sida ? Un New-Yorkais d’une quarantaine d’années a développé le sida quelques semaines après avoir découvert sa séroposivité et résiste aux traitements antiviraux. « C’est le pire cauchemar pour les autorités en charge de la santé publique à New York », écrit le journal gratuit 20 Minutes, qui annonce en titre la découverte d’un virus ultrarésistant. Cette nouvelle souche a été baptisée « 3-DCR HIV », précise l’article. Selon Libération, « la ville de New York est sur le pied de guerre ». La journaliste note toutefois que les experts restent prudents. « Il n’y a aucune preuve qu’il s’agit d’un supervirus », tempère même le professeur Gallo, l’un des découvreur du VIH. Un avis qui figure en tête de l’article consacré au sujet sur le site du Monde qui préfère titrer sur les inquiétudes et les réserves face à une souche très résistante du VIH. Le site du Nouvel Observateur énumère également des avis divergents, mais annonce néanmoins un cas de VIH résistant,
fulgurant et inquiétant
. L’alerte new-yorkaise intervient quelques jours après la publication de deux études dans le New England Journal of Medecine qui préconisaient de généraliser les tests de routine aux Etats-Unis. Les centres de contrôles américains espèrent aussi la mise au point de nouveaux tests permettant de déterminer, en une demi-heure au lieu d’une ou deux semaines, si une personne est infectée ou non par le virus du sida, souligne une dépêche AFP sur le site de la télévision suisse romande. Le laboratoire lyonnais bioMérieux vient justement de lancer deux nouveaux tests rapides, annonçait le magazine Entreprises Rhônes-Alpes de décembre dernier.


Voir en ligne : En France, les centres de dépistage utilisent les tests Elisa et Western Blot

Top