Accueil > Archives > 14 décembre 2004, Libération, Univers Nature et Le Point

14 décembre 2004, Libération, Univers Nature et Le Point

mardi 14 décembre 2004

La loi allemande sévère pour les OGM. La nouvelle loi allemande engage la responsabilité totale des firmes semencières et des cultivateurs d’OGM. Il suffira qu’un exploitant agricole biologique ou conventionnel trouve dans son champ des plants OGM pour qu’il puisse réclamer un dédommagement financier, résume Libération. Dès le vote de la loi par le Bundestag, le 26 novembre dernier, les Amis de la Terre français se réjouissaient : « En Allemagne les pollueurs OGM payent » ! La Fédération des paysans allemands regrette la dureté de la loi, relate la correspondante de Libération. « On aurait pu trouver des formulations plus raisonnables comme cela a été le cas au Danemark et aux Pays-Bas. Dans ces deux pays, c’est la responsabilité pour faute » qui s’applique, réagit leur porte-parole, Michael Lohse. La Commission européenne estime aussi que cette loi est trop restrictive. Elle va demander son annulation à la Cour européenne de justice, signale Libération. Cette nouvelle loi intervient juste au moment où des essais, effectués en Allemagne, montrent que la coexistence entre maïs génétiquement modifié et maïs conventionnel ne pose pas de problème, dès lors que les cultures sont séparées d’une vingtaine de mètres minimum, ajoute le site Univers Nature. En Espagne, cette distance sera portée par décret à 25 mètres, signale une dépêche AFP.


Voir en ligne : "Non à la France frileuse", une interview de Dominique Lecourt dans Le Point

Top