Accueil > Archives > 13 octobre 2003, Libération

13 octobre 2003, Libération

lundi 13 octobre 2003

La « bouffe au boulot » en 35 minutes après les 35 heures Il fut un temps, dans les années 70, où les salariés des entreprises prenaient près d’une heure trente pour manger. Aujourd’hui, cette pause essentielle dure à peine 35 minutes. Conséquence de l’intensification du travail, accentué par les 35 heures, même les repas d’affaires sont raccourcis. Libération a procédé, dans un long dossier, à un tour d’horizon de ces nouveaux comportements. Les chèques restaurant avaient « libéré » les salariés vers les brasseries et autres troquets de leur choix… mais comme manger demande de s’installer, et qu’il n’y a plus vraiment le temps de le faire, on assiste à un retour en force de la « gamelle » des sandwichs et du grignotage au bureau, en voiture, dans le train... Le dossier recueille l’avis des sociologues de l’alimentation et fait un tour d’horizon de différents sujets tels que « Le pique-nique au travail » ; « la cuisine spectacle des cantines » ou encore « les repas d’affaires au régime ».


Voir en ligne : Sur ce sujet, et bien d’autres, on peut lire la revue de sociologie « Consommation et Société »

Top