Accueil > Archives > 13 mai 2004, Libération, Sciences et Avenir, Futura-Sciences

13 mai 2004, Libération, Sciences et Avenir, Futura-Sciences

jeudi 13 mai 2004

Coquillages, plastique et crustacés Des chercheurs britanniques annoncent dans la revue Science avoir retrouvé d’importantes quantités de particules plastiques microscopiques dans la mer. Les emballages jetés en mer finiraient en poussières et donc dans des organismes marins, résume Libération . Les conséquences d’une telle pollution sont pour l’instant difficiles à évaluer, ajoute Sciences et Avenir qui explique que les chercheurs ont donné des fragments de plastiques en pâture à des amphipodes, des vers et des bernaches. Les trois espèces les ont ingérés en quelques jours. Reste à savoir si cette pollution peut atteindre le reste de la chaîne alimentaire, conclue le site du groupe Nouvel Observateur. Pour le site Futura Sciences, c’est tout trouvé. Les particules peuvent finir dans la chaîne alimentaire humaine, affirme son résumé.


Voir en ligne : Le résumé de l’étude de Science sur le site de Nature (en anglais)

Top