Accueil > Archives > 12 septembre 2003, Libération

12 septembre 2003, Libération

vendredi 12 septembre 2003

Les OGM-médicaments en débat A propos de la destruction d’un champs expérimental d’OGM-médicament, cultivé en vue de produire une substance pour soigner la mucoviscidose, destruction non revendiquée qui avait soulevé un tollé de la part du corps médical et des associations de malades, trois chercheurs reviennent sur l’événement. Selon le biologiste Jacques Testart, l’agronome Frédéric Prat et le sociologue Thierry Raffin, les plantes-médicaments, qu’ils comparent à une armoire à pharmacie ouverte sur la nature, pourraient s’avérer redoutables tant leur culture en plein champs présente des risques non maîtrisés. Ils rappellent que le rapport des « 4 sages » sur les OGM, dont Jacques Testart était l’un des membres, indiquait que l’expérimentation d’OGM médicaux n’est justifiée que si la production des molécules utiles recherchées ne peut être obtenue en milieu confiné. Les trois chercheurs indiquent que les expérimentations de productions de médicaments par des OGM pourraient se faire en serre fermée afin d’éviter les propagations. Ils affirment également que ces substances pourraient être fabriquées par des cellules animales, rendues transgéniques et cultivées en fermenteurs confinés dans des laboratoires. Pour eux, ces essais en champs bradent le principe de précaution sans que le public en soit informé : « Il est urgent de mettre les OGM en démocratie ». Concernant cette destruction d’un champs d’OGM médicaments et l’émotion qu’elle a suscitée, elle arrive, selon-eux, au bon moment pour l’industrie des OGM agroalimentaires… laquelle pourrait tenter de passer en catimini par le médical et la compassion.

Sur le thème des OGM Téléchargez les Entretiens Agrobiosciences. Des points de vue de scientifiques, professionnels, enseignants, citoyens... sur la question "COMMENT INSTRUIRE LE DEBAT SUR LES OGM ?


Voir en ligne : Accéder au rapport des « Quatre sages » sur les OGM

Top