Accueil > Archives > 12 juillet 2005, La Dépêche du Midi, Midi-Libre, Metro, Agrisalon et (...)

12 juillet 2005, La Dépêche du Midi, Midi-Libre, Metro, Agrisalon et agrihebdo (Suisse)

mardi 12 juillet 2005

OGM : les Faucheurs préparent le 14 juillet à Verdun. Les militants anti-OGM aiment les symboles. C’est à Verdun (sur Garonne) que les Faucheurs Volontaires ont prévu de tenir leur assemblée générale, le 14 juillet. Reprenant la terminologie guerrière, la Dépêche du Midi annonce en titre que « les faucheurs ne désarment pas ». « Nous ferons nos actions à visages découverts et sans violences », affirme pourtant José Bové. Le leader paysan réaffirme le principe affiché de la non-violence dans Midi-Libre, où le journaliste ajoute que « dans le cas de présence policière forte autour des parcelles visées, les Faucheurs ont malicieusement laissé entendre qu’ils trouveront toujours un moment « plus calme » pour passer au fauchage ». Pourtant, dans le quotidien gratuit Metro, le réalisateur-agitateur Pierre Carles, qui vient de tourner un documentaire sur les anciens leaders terroristes d’Action Directe, déclare que « les faucheurs d’OGM sont les héritiers d’Action directe ». L’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire suisse romand agrihebdo estime pour sa part que « quand l’opposition aux OGM prend des formes extrêmes, elle perd en crédibilité ». Claude Quartier se montre intéressé par les arguments scientifiques défendus par Gilles-Eric Séralini contre des autorisations accordées trop facilement à des OGM sans tenir compte de tous les risques mais rêve ouvertement de véritables « OGM agricoles », qu’il distingue des OGM américains « plus orientées vers le commerce que vers l’agronomie » et qui « n’apportent pas grand-chose à nos agricultures ». « Mais pour que ces variétés voient le jour, il faut que l’OGM agricole cesse d’être systématiquement diabolisé, que la recherche agronomique officielle soit convenablement soutenue et que les firmes pensent à autre chose qu’à vendre un herbicide en créant un variété de soja ou de maïs », conclut le journaliste suisse.


Voir en ligne : Le programme de l’assemblée générale des Faucheurs Volontaires sur leur site

Top