Accueil > Archives > 12 juillet 2004, Sciences et Avenir, La Voix du Nord et le Paysan (...)

12 juillet 2004, Sciences et Avenir, La Voix du Nord et le Paysan Breton

lundi 12 juillet 2004

Nitrates : les agriculteurs polleurs-non payeurs. Jacques Chirac s’est opposé à la redevance "azote" des agriculteurs. Le président de la République a arbitré contre le ministre de l’Ecologie en faveur du ministre de l’agriculture, explique Sciences et Avenir. Agriculteurs et éleveurs reçoivent chaque année neuf fois plus d’aides des agences de l’eau (150 millions d’€) qu’ils ne cotisent (17 millions d’euros), rappelle La Voix du Nord. "Si cet arbitrage se confirmait, le gouvernement choisirait de poursuivre l’application du principe pollué-payeur : les consommateurs d’eau de Rennes, Strasbourg et Marseille continueraient de payer la dépollution des élevages industriels de porcs ou des grosses exploitations céréalières", dénonce l’association Eau et Rivières de Bretagne dans un communiqué."C’est une décision de bon sens. La FNSEA se félicite d’avoir été entendue (...) La formation et la pédagogie sont les meilleurs outils pour une prise de conscience durable et pérenne", a réagit la FNSEA. Comme en écho, le Paysan Breton met en exergue son réseau de fermes pilotes qui pratiquent la fertilisation raisonnée. « Je souhaite montrer une image positive du métier en étant en conformité avec les normes », explique un jeune éleveur laitier .


Voir en ligne : Les nitrates vus par l’association Eau et rivières de Bretagne

Top