Accueil > Archives > 11 avril 2006, Télévision Suisse Romande, 24 Heures, agences AP et Reuters, (...)

11 avril 2006, Télévision Suisse Romande, 24 Heures, agences AP et Reuters, L’Humanité et Allergie-France

mardi 11 avril 2006

Le pollen, les allergies et le marronnier. La Suisse sort l’artillerie lourde contre les allergies aux pollens. « La guerre aux pollens est ouverte », titrait le quotidien de Lausanne 24 Heures. « Les pollens nous envahissent », annonce la télévision suisse romande (TSR), qui explique sur son site que « plus d’un million de personnes en Suisse souffrent de rhume des foins ». « Il ne faut pas sous-estimer le rhume des foins », ajoute une dépeche de l’Associated Press (AP), publiée sur le site de la suisse romande Edicom. Tous ces messages relaient la campagne lancée par le Centre suisse pour l’allergie, la peau et l’asthme, baptisé « aha ! ». Un « tram des allergies », décoré de « bacilles géants, d’acariens et de graines de pollen », circule depuis la semaine dernière à Berne, rapporte la TSR. L’article ne précise pas combien de francs suisses ont été investis dans cette campagne, mais affirme qu’elle se justifie car les allergies « coûtent chaque année un milliard de francs aux patients et à la collectivité ». A Tokyo, la municipalité a lancé un appel pour récolter 3 milliards de yens afin de couper des cèdres cryptomérias allergisants, rapporte une dépêche de l’agence Reuters. La municipalité demande aux allergiques de « donner chacun 1.500 yens pour couvrir les frais d’abattage de 1,8 million de cryptomérias d’une forêt de l’ouest de Tokyo et leur remplacement par une variété d’arbres faiblement polliniques », précise Reuters. « Un placement à très long terme pour les allergiques et un changement de paysage pour tout le monde », résume L’Humanité, qui reprend l’information. Contrairement à Reuters qui impute la plantation de ces cèdres à un programme de reboisement lancé après la Seconde Guerre mondiale, le journaliste de l’Humanité, Dany Stive, précise que les cryptomérias « font partie du paysage japonais depuis des temps immémoriaux » et qu’ils sont « très présents, traditionnellement, autour des temples », mais que leur plantation massive et dense en forêt a effectivement été décidée après guerre « en raison de leur rapidité de croissance ». En France, le Dr Hervé Masson, éditorialiste du site allergique.org, avoue préférer le séquoia au marronnier. « En terme « journalistique » un marronnier est un sujet qui revient chaque année à la même époque », explique avec humour le Dr Masson, qui se dit « ravi » d’être sollicité, comme nombre de ses collègues allergologues, par les journalistes chaque printemps, tout en regrettant « que l’allergologie n’est toujours pas reconnue comme une spécialité à part entière en France ». « Il existe aussi tout l’année l’allergie alimentaire, l’asthme, l’urticaire, l’allergie médicamenteuse, l’eczéma, la rhinite, la conjonctivite et l’allergie aux venins d’hyménoptères », énumère le médecin éditorialiste, qui constate que ces maladies sont moins « médiatiques » mais tout aussi « invalidantes ». Le site allergique.org a été crée par la société Allergie France, une SARL qui indique dans sa présentation vouloir « former et informer toutes les personnes concernées par les allergies : industrie pharmaceutique, industrie chimique, groupes agro-alimentaires, collectivités locales, associations de patients etc... ». Le site mentionne également la tenue du premier congrès français d’allergologie, qui se déroulera du 12 au 14 avril à Paris. L’évènement est organisé par Margaux Orange, qui se présente comme organisatrice de congrès, éditrice « d’ouvrages médicaux et techniques de référence », productrice de « films scientifiques grands publics » et conseil en image et communication.


Voir en ligne : Météo France propose un dossier "pollens" assez complet sur son site Internet, avec notamment une liste des arbres et herbacées en fonction de leur potentiel allergisant (de 0 à 5)

Top