Accueil > Archives > 10 mai 2007, Libération, Nouvel Obs.com, LCI.fr, France 24, AFP, La (...)

10 mai 2007, Libération, Nouvel Obs.com, LCI.fr, France 24, AFP, La Provence, La Dépêche du Midi, 20 Minutes, Cuisine Collective

jeudi 10 mai 2007

"Passe-moi le sel et monte le son" : les Français dînent en famille devant la télévision. Selon une étude de l’Insee, 38% de la population dîne en regardant les journaux télévisés. Le dîner serait le « dernier refuge de la sociabilité familiale », selon l’auteur de cette étude, le sociologue Thibaut de Saint Pol, cité avec un brin d’ironie dans Libération. « Beaucoup de Français se calent sur les programmes télé. Avec, pour une bonne partie d’entre eux, l’objectif d’attaquer la digestion à 20 h 50, après le JT, la météo... quand les choses sérieuses débutent », résume la journaliste Catherine Mallaval, qui note qu’une « grande proportion de femmes » sont « en pleines tâches ménagères quand démarre les Cordier, juge et flic ». Pour le journal permanent du Nouvel Obs, « les Français partagent le dîner, pas le ménage ». Le même article se retrouve, au mot près, sur LCI.fr, mais avec un titre différent : « le plateau-télé ne passera pas par les Français », affirme le site commun aux chaines télévisés du groupe Bouygues, heureux d’affirmer que « contrairement au discours alarmiste qui annonce la fin du repas traditionnel au profit du grignotage, les Français n’ont pas changé leurs habitudes alimentaires ». Pour comprendre comment le même article peut se retrouver sur deux sites avec deux titres si différents, il faut aller sur un troisième site ; celui de la nouvelle chaine de télévision France 24, qui présente l’article comme une dépêche de l’agence France Presse, et cite même son auteur, Martine Veron. Cette dépêche AFP a eu beaucoup de succès, puisqu’on la retrouve sur le site de La Provence. L’information a également retenu l’attention de La Dépêche du Midi, qui a cependant remanié la dépêche pour titrer sur « les bonnes habitudes » des Français en matière alimentaire, et du quotidien gratuit 20 Minutes, qui présente le dîner comme « une habitude sacrée ». A noter cependant qu’à contre-courant de cette analyse de Thibaud de Saint Pol, la directrice du département Consommation du CREDOC, Pascale Hébel, expliquait au contraire dans le magazine professionnel Cuisine collective du mois d’avril, pourquoi « le modèle alimentaire traditionnel des Français, reposant notamment sur la convivialité, la diversité alimentaire et la régularité des horaires des repas, est de moins en moins suivi par les jeunes générations ». Ce magazine explique que cette analyse avait été développée lors d’une conférence donnée à l’Institut Français de la Nutrition.


Voir en ligne : Sur le site de Normale Sup-Cachan, Thibaut de Saint Pol explique que son étude a été menée grâce "à une technique empruntée à la biologie moléculaire"

Top