Accueil > Archives > 10 janvier 2004, Libération, Le Monde et Le Figaro

10 janvier 2004, Libération, Le Monde et Le Figaro

lundi 10 janvier 2005

Pas de viande hallal à la cantine. La viande servie dans les cantines scolaires provoque un début de polémique avec des parents musulmans dans la région lyonnaise. L’affaire a débuté lorsque la mairie de Villefranche sur Saône a envoyé un courrier à des familles musulmanes pour leur rappeller que tous les enfants doivent manger de tous les plats servis, même en petite quantité, explique Le Monde. « C’est la mairie qui nous a apposé une étiquette de "communauté musulmane". J’ai eu connaissance d’une famille végétarienne, dont les enfants fréquentent une école maternelle de Villefranche. Ils n’ont pas reçu la lettre de la mairie », explique une mère musulmane indignée. Le directeur de cabinet du maire (UDF) se défend le lendemain dans Le Figaro : « c’était pour faire réagir les parents... Pour qu’ils assument les carences alimentaires ». Epilogue ce lundi dans Libération : le maire a promis vendredi que les enfants pourront rester jusqu’à la fin de l’année scolaire à la cantine sans manger de viande. Leurs parents signeront en contrepartie une décharge « en cas de malnutrition », explique le correspondant du journal.
Mais l’affaire ne se limite pas à Villefranche-sur-Saône. A Lyon, on dénombre « 40 à 50 cas » cette année (sur 15 000 repas quotidiens), précise Libération. Le Figaro évoque le nombre croissant d’enfants qui refusent de manger de la viande non abattue selon le rituel religieux, cite un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale et rappelle que la commission Stasi sur la laïcité avait refusé les menus confessionnels à l’école. « On tente d’imposer aux musulmans une vision étroite de la laïcité. Des solutions existent, comme de cuisiner des œufs. Malheureusement, on nous pousse à créer des écoles confessionnelles », réagit le président du conseil régional du culte musulman (CRCM), Kamel Kabtane, dans Le Monde. Le président du conseil national du culte musulman, Dalil Boubakeur, réagit à son tour dans Libération, estimant que revendiquer de la viande halal dans les écoles n’est pas une demande « extravagante ».


Voir en ligne : Le marché mondial mondial estimé à 150 milliard de dollars, selon un hebdomadaire marocain

Top