Accueil > Archives > 10 décembre 2004, Agrisalon, Le Soir, L’Expansion

10 décembre 2004, Agrisalon, Le Soir, L’Expansion

vendredi 10 décembre 2004

Corn-flakes pour la Chine ? Alors que la production céréalière mondiale va battre tous ses records en 2004, le PDG de Kellog sera le nouveau ministre du commerce américain en 2005. La production de céréales va atteindre 2,04 milliards de tonnes, selon le dernier rapport de la FAO signalé sur Agrisalon. Conséquence : les stocks mondiaux vont se regonfler pour la première fois depuis cinq ans pour atteindre 411 millions de tonnes en fin de campagne, se félicite la FAO. Dans le détail, ce sont surtout les silos de maïs qui vont se remplir, alors que les stocks de blé n’augmenteront que légèrement et que les réserves de riz continuent à baisser. Selon les prévisions du rapport, le commerce mondial de céréales diminuera en 2004/2005, reflétant en grande partie la baisse de la demande de l’Union européenne, qui devrait plus qu’annuler l’augmentation attendue des importations de la part des pays en développement, en particulier de la Chine, résume Agrisalon. Le rapport explique que si les récoltes sont toujours en train d’être comptabilisées notamment en Chine, elles ont été supérieures aux anticipations pour le blé en Europe et exceptionnelles pour le maïs aux Etats-Unis. C’est dans ce contexte que le président américain Georges Bush a choisi de nommé le PDG de Kellog, qualifié de "père des céréales" par Le Soir, à la tête du ministère du commerce. Le commerce américain est « nourri aux céréales », titrait Libération pour annoncer le passage de Carlos Gutierrez « des corn-flakes au Commerce ». Les journaux présentent le futur ministre, réfugié Cubain qui a commencé sa carrière comme chasseur dans un hôtel de Miami, chauffeur ou VRP selon les versions, comme un self-made man. « Il est l’un des hommes d’affaires latinos les plus influents du pays, très respecté à Wall Street pour avoir su repositionner le géant des céréales sur le créneau des produits-santé à forte marge », précise L’Expansion.


Voir en ligne : Le marché mondial des céréales vu sur le site du CIC (centre international des céréales)

Top