Accueil > Archives > 10 décembre 2003, Le Monde.

10 décembre 2003, Le Monde.

mercredi 10 décembre 2003

OGM : le monde agricole attentiste. Après l’échec de la mise sur le marché du maïs doux Bt 11, les opinions des paysans divergent, selon leur filière professionnelle et leur sensibilité, en attendant une levée éventuelle du moratoire européen sur les OGM. A dire vrai, tout le monde se prépare tant l’échéance se rapproche. Une chose est certaine, la Confédération paysanne, 27% des voix aux dernières élections professionnelles, rejettera les OGM. La FNSEA est plus prudente, elle se dit "opposée à la mise en production sur le territoire des variétés OGM tant que leur intérêt pour les consommateurs et les agriculteurs n’est pas prouvé". Pour beaucoup, la difficulté consiste en l’acceptabilité sociale des OGM et l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA) n’observe "aucun frémissement" en faveur des OGM. Du côté des ardants promoteurs, les inconditionnels sont représentés par les semenciers. Ce qui fait dire à Philippe Mangin, président de la Confédération française des coopératives agricoles (CFCA) : "un espace vierge d’OGM est une utopie" et ajoute-t-il : "Aucun métier ne peut vivre à l’écart des progrès de la science."


Voir en ligne : Lire le dossier OGM de la FNSEA.

Top